Lancement de la Campagne I Am Parent

Photo credit: UNICEF/Naser Siddique

La problématique des congés de maternité et de paternité non rémunérés constitue une préoccupation pour chacun d'entre nous que vous soyez un frère, une sœur, un ami, fils/fille, parent, beau-parent ou grand-parent. La plupart d'entre nous ont eu à intervenir pour aider à s’occuper d’un nouveau-né ou d’un enfant en bas âge, ou d’un enfant plus grand.

Cette campagne a pour ambition de mettre en avant les ressources et histoires partagées sur Empower Women sur ce sujet, d’accroître la sensibilisation sur les lois et politiques existantes et d’aider à identifier les bonnes pratiques et enseignements tirés des pays qui ont mis en place des mécanismes idoines pour contrer ce défi. 

L'objectif principal étant de trouver, grâce à la collecte de données et de la narration (storytelling), comment les femmes, les hommes et leurs familles sont touchés par l'absence de politiques de congés parentaux payés, quels ont été les mécanismes et solutions d'adaptation qu’ils ont dû trouver pour relever ce défi. La campagne s’appuiera également sur des témoignages qui mettront en évidence l'impact positif sur les familles d’une mise en œuvre effective des politiques de rémunération de congés parentaux.

La campagne a été développée en collaboration avec Liuba Grechen Shirley, l’une des soixante-dix-sept Champions pour l'autonomisation économique des femmes de l’année 2015-2016. Cette campagne s’inscrit dans le cadre de son projet de championnat. Comme beaucoup de mères, Liuba n'avait auparavant pas réalisé combien il était difficile de ne pas pouvoir bénéficier de congés de maternité payés, jusqu'à ce qu'elle ne devienne maman. Vous pouvez lire l’intégralité de son histoire dans l’article intitulé Les Mères aux États-Unis: La Génération Exclue.

Au cours des trois prochains mois (jusqu'au 8 Juillet 2016), nos discussions porteront sur les allocations familiales et parentales ainsi que les réglementations en vigueur à travers le monde. Pour participer à la campagne, vous pouvez :

1. Explorer son contenu sur EmpowerWomen.org et partager vos histoires favorites sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter)

2. Opter de recevoir des mises à jour sur la campagne en nous suivant sur Facebook et Twitter, que vous pourrez ensuite rediffuser et retweeter

3. Participer à notre sondage rapide disponible ici

4. Partager votre histoire personnelle au sujet des allocations parentales dans votre pays, et comment elles ont influencées vos décisions en tant que parent

5. Vous joindre au prochain webinaire, au Tchat sur Twitter ou discussions en ligne et échanger avec des experts de ce domaine

Nous nous réjouissons d’avance de votre participation et votre engagement actif pour cette campagne!

Sur le même sujet

Blogs:

Les Mères aux États-Unis: La Génération Exclue par Liuba Grechen Shirley

Repenser la Masculinité - Comment le gouvernement peut pousser plus profondément les papas dans la Paternité par Katrin Parc

Ressources:

Maternité et paternité dans le droit du travail et les  pratiques à travers le monde par l'OIT

Congé parental, garde des enfants et égalité des sexes dans les pays nordiques par le Conseil Nordique des Ministres

Joignez-vous dès aujourd'hui à la campagne #IAmParent!

  • Votre devez être connecté pour poster un commentaire
S'il vous plaît entrer un commentaire
  • Uzoma Katchy
    In NIgeria, government workers receive salaries during maternity leave. in some privately owned organisations most women are made to resume work after six weeks post natal, and refusal may lead to job termination.
    This is awonderful campaign.
  •  
    Bonjour
    Opportunité de prêt tous pour tous
    Voici une femme de Dieu qui m'a donné la joie au cœur. Je ne croyais plus au prêt d'argent car toutes les banques rejetaient mon dossier; en effet j'étais fiché par ma banque. J’ai également cherché chez les particuliers mais c’est le méli mélo, on ne sait pas qui est qui. Une amie m'a finalement conseillé une formidable femme du nom de PUISNEY MARJOLAINE nationalité française qui octroie des prêts à toute personne habitant la France, là Polynésie, la Nouvelle Calédonie, la Martinique, la Guadeloupe, la Réunion, la Guyane ou autres dont il m'a donné l'e-mail. J'ai tenté le coup avec cette Mme en lui adressant un mail puis ça a marché. J'ai pu obtenir auprès de lui un emprunt de 20.000.000 euros sur une durée de 25 ans à un très faible intérêt de 2% et c'est le moment de remercier cette Mme formidable pour tout ce qu'il a fait. N'hésitez pas si vous êtes dans le besoin, pour toute Personne dans le besoin financier n’hésite à prendre contact avec dame sur son E-mail ou sur son whatsapp .
     
    E-mail : puisneymarjolaine@gmail.com
     
    E-mail: marjolaine.puisney@laposte.net
     
    Numéro de téléphone : +33 6 48 03 17 51 
     
    PS: passez le message pour aider ceux qui sont dans le besoin
     
    Opportunité de prêt tous pour tous
  • Grace Pisirai
    However i noticed that at my workplace women who are contract workers are not eligible to the 3 months of paid maternity leave or even the six months of  2hours breastfeedingtime per day, in fact there is no maternity leave at all for them. One of my workmates wh was on contract basis had to use her vacational leave days to spend some time with her baby after delivery and she went in labor at work.
  • Grace Pisirai
    I got 3 months of paid maternity leave  of which i used up two weeks of it before delivery because it was first time pregnancy and i did not fully understand  labor symptoms and i did not want to risk it.
    After returnig to work, i was entitled to 6months of  two hours breastfeeding time a day but becase at my workplace there is no lactation room or any facilities clean enough for such, i could not breastfeed or express milk at work, this meant that i had to knock off early or start work two hours late, both of which my bosses were not comfortable with. So i can say i did not get the six months even though i was entitled to it.

    As a result i had to introduce my baby to formula milk at around 3 months of age.

  • Veronica Ngum Ndi
    As a civil servant woman in Cameroon you have the right to your paid maternity leave.This is also practiced in most of the civil society organizations in the country depended on their organizational policies and terms of contracts during recruitment.Some employers do not like to employ women who still hope to have children during their work life because it create gaps in work places and some will indirectly give you a sack by telling you in a very polite manner that"I have realized you often get tired,don't you think you should stop work and have your baby first". Once you go, that will be the end of your work. Other employers will not even pretend but tell you out rightly to go home and be a mother you want to be. Where maternity leave is well recognized, male workers can have between three to six days of paternity leave.
  • Joy Eze
    The Enugu State government holds strongly to the view that maternity leave encourage nursing mothers to engage meaningfully in the internationally recommended four to six months of exclusive breast-feeding for newborn babies. Paid maternity leave does not only promote the mother’s and the baby’s health, but it also improves the odds of women returning to work. Women use maternity leave not only to bond with their babies, but also to establish new routines that eventually allow for a successful return to work.However the paternity leave is three weeks is for the first two deliveries. For subsequent deliveries the maternity leave will revert to the traditional 12 weeks – six weeks before and six weeks after delivery. Male officers is l not entitled to any paternity leave after the first two deliveries.
    •  
      Bonjour
      Opportunité de prêt tous pour tous
      Voici une femme de Dieu qui m'a donné la joie au cœur. Je ne croyais plus au prêt d'argent car toutes les banques rejetaient mon dossier; en effet j'étais fiché par ma banque. J’ai également cherché chez les particuliers mais c’est le méli mélo, on ne sait pas qui est qui. Une amie m'a finalement conseillé une formidable femme du nom de PUISNEY MARJOLAINE nationalité française qui octroie des prêts à toute personne habitant la France, là Polynésie, la Nouvelle Calédonie, la Martinique, la Guadeloupe, la Réunion, la Guyane ou autres dont il m'a donné l'e-mail. J'ai tenté le coup avec cette Mme en lui adressant un mail puis ça a marché. J'ai pu obtenir auprès de lui un emprunt de 20.000.000 euros sur une durée de 25 ans à un très faible intérêt de 2% et c'est le moment de remercier cette Mme formidable pour tout ce qu'il a fait. N'hésitez pas si vous êtes dans le besoin, pour toute Personne dans le besoin financier n’hésite à prendre contact avec dame sur son E-mail ou sur son whatsapp .
       
      E-mail : puisneymarjolaine@gmail.com
       
      E-mail: marjolaine.puisney@laposte.net
       
      Numéro de téléphone : +33 6 48 03 17 51 
       
      PS: passez le message pour aider ceux qui sont dans le besoin
       
      Opportunité de prêt tous pour tous
    1 de 1 Réponses
  • Gladys Muthara
    In Kenya, most employers do not give maternity leave to their employees especially if the employee is on contract. Permanent employees who are given maternity leave are not paid in most cases. Also, the government does not subsidize the paid leave. Speaking to women who are casual workers, I have noted that majority are usually laid off from work once the employer realizes that they are pregnant. The women do not have job security at all.
7 de 7 commentaires